baisse

baisse

baisse [ bɛs ] n. f.
• 1577; de baisser
1Le fait de baisser de niveau, de descendre à un niveau plus bas. diminution; abaissement, affaissement, descente. Baisse de niveau. La baisse des eaux, de la marée. décrue, reflux. Baisse de température. Baisse de pression. chute. Baisse du pouvoir d'achat. Fig. Baisse d'autorité, d'influence. affaiblissement, perte.
2(1740) Diminution de prix, de valeur. La baisse du blé, du dollar, des actions ( glissade, recul, repli) . Baisse des ventes. Une forte baisse des prix. affaissement, chute, effondrement. Loc. (Bourse) Être à la baisse. L'or est à la baisse. Indice à la baisse. aussi effritement, tassement. Jouer à la baisse : spéculer sur la baisse des marchandises ou des valeurs ( baissier) . — Loc. fig. Réviser, revoir, corriger à la baisse, en diminuant ses objectifs. — EN BAISSE : en train de baisser. Les cours sont en baisse. Fig. et fam. Ses actions sont en baisse. Popularité en baisse.
⊗ CONTR. Hausse, montée; augmentation.

baisse nom féminin Action, fait de baisser, de descendre à un niveau inférieur, de diminuer en quantité, intensité, valeur, importance, etc. : La baisse du mercure dans le thermomètre. Baisse autoritaire des prix. Hydrologie Période de descente de la surface marine entre la pleine mer et la basse mer. ● baisse (expressions) nom féminin En baisse, qui est en train de baisser, en valeur, en intensité, en importance. Être à la baisse, avoir tendance à baisser, être sur le point de baisser, en parlant d'une valeur. Jouer à la baisse, spéculer sur la baisse des cours, sur le marché à terme. Baisse tendancielle du taux de profit, loi énoncée par Marx qui exprime la tendance à la diminution du taux de profit au fur et à mesure que se développe le progrès technique, qui entraîne une augmentation du capital constant par rapport au capital variable (travail). ● baisse (synonymes) nom féminin Action, fait de baisser, de descendre à un niveau inférieur...
Synonymes :
- déclin
- décrue
- réduction
Contraires :
- élévation
- montée
- relèvement
- renchérissement
Hydrologie. Période de descente de la surface marine entre la pleine...
Synonymes :
- baissée

baisse
n. f.
d1./d Abaissement du niveau. La rivière est en baisse.
|| Diminution. Baisse de la température.
d2./d Diminution du prix, de la valeur. Les fruits sont en baisse. Grande baisse sur la viande.
Spécial. Recul du prix des valeurs en Bourse. Jouer à la baisse.

⇒BAISSE, subst. fém.
A.— Action de baisser. Anton. hausse.
1. [En parlant du niveau de qqc., en partic. de l'eau] Action de diminuer de hauteur. Être en baisse. Être en train de diminuer :
1. Une baisse brutale du niveau de l'eau dans une rivière, un fleuve, un canal et même un étang est très mauvaise pour la pratique de la pêche (...). Cette différence de niveau a pour cause une ouverture des vannes...
POLLET 1970.
Spéc. Baisse des eaux. ,,Baisse d'eau, mouvement d'un plan d'eau dont le niveau décroît`` (POLLET 1970). Baisse de la marée, baisse de la mer. ,,Quantité dont la mer a baissé depuis la pleine mer jusqu'au moment dont il s'agit. On dit aussi baissée`` (SOÉ-DUP. 1906) :
2. ... un petit garçon et une petite fille qui se rencontraient de temps en temps sur les bords des petites rivières du pays, l'un obligé par un bûcheron nommé Tord-Chêne, qui était son oncle, à aller ramasser du bois mort, l'autre envoyée par ses parents pour saisir de petites anguilles que la baisse des eaux permet d'entrevoir dans la vase en certaines saisons.
NERVAL, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854, p. 635.
2. [En parlant de la température, de la pression atmosphérique] Action de diminuer de force, d'intensité :
3. C'était un habile « weatherwise », expression anglaise qui s'applique aux observateurs du temps. La baisse persistante du baromètre lui fit prendre toutes les mesures de prudence à son bord. Il s'attendait à une tempête violente que l'état du ciel n'indiquait pas encore, mais son infaillible instrument ne pouvait le tromper; les courants atmosphériques accourent des lieux où la colonne de mercure est haute vers ceux où elle s'abaisse...
VERNE, Les Enfants du Capitaine Grant, t. 2, 1868, p. 50.
4. Les températures diurnes, en baisse sensible dans les régions méridionales le 18, en baisse faible ailleurs, seront stationnaires ou en faible baisse le 19.
Le Monde, 19 janv. 1952, p. 6, col. 3.
3. Au fig. [En parlant de qualités, de facultés hum., des souvenirs, de la civilisation, etc.; p. méton. en parlant d'une pers.] Déclin, affaiblissement :
5. Bon dieu, nous ne voyons que trop autour de nous la triste et désenchanteresse réalité : la tiédeur insupportable des demi-caractères, des ébauches de vertus et de vices, des amours irrésolus, des haines mitigées, des amitiés tremblotantes, des doctrines variables, des fidélités qui ont leur hausse et leur baisse, des opinions qui s'évaporent; ...
VIGNY, Réflexions sur la vérité dans l'art, 1829, p. VIII.
6. Union intime (au point de vue de la civilisation) des provinces rhénanes et de la Gaule jusqu'au temps carolingien, mais avec une baisse de la civilisation, puis renaissance carolingienne et continuation des relations.
BARRÈS, Mes cahiers, t. 12, 1919-20, p. 104.
4. [En parlant de prix, de marchandises, de fonds ou effets publ., de valeurs, titres, monnaies] Diminution (de prix, de valeur, du montant). Baisse de(s) prix, baisse de salaire; baisse sur (qqc.), baisse de (tant); être, acheter en baisse :
7. ... la persistance du déséquilibre prouve que le pays n'a pas pratiqué la politique monétaire qui s'imposait : la désinflation, qui est distinguée soigneusement de la déflation caractérisée par l'abaissement substantiel du produit global et par la baisse en spirale des salaires et des prix.
PERROUX, L'Écon. du XXe s., 1964, p. 523.
Au fig. et fam. Ses actions sont en baisse. Ses affaires vont mal, son crédit diminue, il est moins bien vu.
Abs., BOURSE. Être, se mettre à la baisse, situation (de qqn) à la baisse; jouer, spéculer à la baisse :
8. ... il joua la baisse pendant la campagne de France, et la hausse au retour des Bourbons.
BALZAC, César Birotteau, 1837, p. 82.
9. Il ne faut pas songer aux actions du Nord avant le mois de novembre. Nous sommes en ce moment à soixante francs de perte par action. Il s'est formé une compagnie à la baisse, qui répand de fausses nouvelles et qui contrarie Rotschild. D'une broche qui se casse, on fait un événement.
BALZAC, Lettres à l'étrangère, t. 3, 1850, p. 370.
Rem. Ac. 1932-35 donne la déf. suiv. de jouer à la baisse : ,,Spéculer sur la dépréciation des monnaies ou des valeurs de Bourse; promettre de livrer, à un certain prix et à une époque déterminée, des effets ou valeurs, dans l'espoir de les racheter alors à un prix inférieur.``
5. [En parlant d'une chose, sous le rapport de son importance ou de sa quantité numérique] Baisse des effectifs d'une armée; baisse du régime d'un moteur.
B.— Rare. Ce qui est baissé. ,,Sorte de dépression produite à un endroit d'un terrain quelconque et où peuvent séjourner les eaux pluviales`` (Lar. 20e); cf. baissière).
PRONONC. :[]. PASSY 1914 et BARBEAU-RODHE 1930 indiquent : [].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1250 « lieu bas souvent marécageux » (G. DE ROCHEFORT, Richel. 1. 9231 dans GDF. : Li quau trente jornau sunt pres de Lirons et se tenent d'une part a mes terres et a la besse et aus prez Johan Negrer) — 1611, COTGR.; 1845 (BESCH. : Baisse [...] Terrain affaissé) cf. dial. poit. (LALANNE 1868 : Baisse [...] lieu bas, vallon, la partie la plus profonde d'une vallée); 2. 1681 géogr. mar. « relief sous-marin proche de la surface » (VENERONI, Dict. fr.-ital., 2, 36) attesté sous cette forme uniquement dans le dict. de Veneroni dont l'éd. de 1723 a été retenue par BL.-W.5 pour dater l'apparition du mot; le texte de 1723 (ds QUEM. t. 2, p. 20) est le même que celui de 1681, v. basse; 3. a) 1736 fin. « diminution de valeur des effets cotés en bourse » (MELON, Ess. pol. s. le Comm., ch. XXIII dans BRUNOT t. 6, p. 167 : La moindre baisse dans les actions consternait leur avidité); d'où 1798 jouer à la baisse (Ac.); b) 1835 « diminution de prix d'une denrée, ou d'une marchandise » (Ibid.).
Déverbal de baisser1.
STAT. — Fréq. abs. littér. :283. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 313, b) 349; XXe s. : a) 537, b) 421.

baisse [bɛs] n. f.
ÉTYM. 1577, Montluc; déverbal de 1. baisser.
1 Action de baisser de niveau, de descendre à un niveau plus bas. Diminution, mouvement; abaissement, affaissement, descente. || Baisse de niveau. || La baisse des eaux, de la marée. Décrue, reflux.
Action de diminuer de force ou d'intensité. || Baisse de température. || Baisse de pression. Chute, perte.Fig. || Baisse d'autorité, d'influence. Affaiblissement, déclin.
En parlant de la réduction d'une quantité numérique. || Baisse des effectifs dans les écoles. || Baisse de la natalité.
2 (1740, Desfontaine). Diminution de prix, de valeur. || La baisse du blé, de la monnaie, du change, des actions, des valeurs, de la rente. || Une forte baisse des prix. || Une baisse considérable de la monnaie. Affaissement, chute, effondrement.
1 Puisque le change, dans son cours, éprouve nécessairement des hausses et des baisses alternatives (…)
Condillac, le Commerce et le gouvernement…, I, 17.
2 La hausse des denrées tenait peut-être pour une part à leur rareté, mais elle tenait surtout à la baisse énorme, au discrédit toujours croissant de l'assignat.
Jaurès, Hist. socialiste…, t. VIII, p. 227.
Loc. Bourse. Être à la baisse. || L'or est à la baisse. — ☑ Jouer à la baisse : spéculer sur la baisse des marchandises ou des valeurs. || Le spéculateur à la baisse vend à terme. Baissier.
3 On peut transporter à la hausse l'article de la baisse. On a beaucoup crié contre ceux qui jouaient à la hausse et à la baisse avec l'argent du peuple français. Mais ceux qui le gouvernaient en donnaient les premiers l'exemple.
Cousin-Jacques, Dict. néologique, in D. D. L., II, 11 (1800).
4 La Bourse ferma à sept heures juste, mais à partir de cette date elle ouvrit chaque jour pendant vingt minutes, à la vive joie des spéculateurs, dont un grand nombre, sans se préoccuper du résultat final, ne songeaient qu'à faire des coups d'audace sur la hausse et la baisse, en faisant circuler dans ce but des bruits de toutes sortes.
Raymond Roussel, Impressions d'Afrique, p. 324.
Fig. Réviser, revoir à la baisse, en diminuant ses objectifs.
En baisse. || Les cours sont en baisse.Fig., fam. Ses actions sont en baisse : son crédit diminue, ses affaires vont mal. Baisser.
CONTR. Élévation, exhaussement, hausse, montée, relèvement. — Augmentation, renchérissement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно сделать НИР?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Baisse... — Baisse …   Deutsch Wörterbuch

  • baissé — baissé, ée (bè sé, sée) part. passé. 1°   Incliné et dirigé en bas. Tenant les yeux baissés vers la terre. •   L oeil morne maintenant et la tête baissée, RAC. Phèdre, V, 5.    Fig. Tête baissée, loc. adv. Hardiment, sans rien considérer ni… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Baisse — Sf Tiefstand der Wertpapiere per. Wortschatz fach. (19. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. baisse, zu frz. baisser senken , zu ml. bassus niedrig, flach .    Ebenso nndl. baisse, nschw. baisse, nnorw. baisse. ✎ DF 3 (21997), 16 18. französisch… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • baisse — BAISSE. s. f. Déchet. Il se dit Des espèces ou des Papiers royaux commerçables, qui tombent au dessous du prix qu il avoient. La baisse des Actions. [b]f♛/b] On dit, Jouer à la baisse, pour dire, Parier que les Actions baisseront …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Baisse — (frz., spr. bäß), das Sinken des Kurses der Staatspapiere, Aktien und anderer Wertpapiere sowie der Waren, die an der Börse gehandelt werden; die darauf gerichtete Spekulation, genannt à la baisse; Baissier (spr. bäßjeh), auch Fixer und… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Baisse — (frz. Bäß), auf der Börse das Sinken der Werthpapiere; die Speculation darauf heißt Sp. à la baisse und der Speculant baissier …   Herders Conversations-Lexikon

  • Baisse — Baisse,die:⇨Kursrückgang Baisse 1.Kurssturz,Preissturz 2.Konjunkturrückgang,Konjunkturniedergang …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • baisse — [BES] s. f. speculaţie la bursă practicată la operaţiuni de vânzare pe termen, constând în vânzarea titlurilor de valoare sau a mărfurilor la un curs ridicat cu scopul de a le răscumpăra, la expirarea termenului, la un curs mai scăzut. (< fr.… …   Dicționar Român

  • Baisse — 〈 [bɛ:s] f.; Gen.: , Pl.: n; Börse〉 Kurssturz, niedriger Stand (von Aktien), Preisfall; Ggs.: Hausse; auf (die) Baisse spekulieren fallende Kurse ausnützen, Wertpapiere bei niedrigem Stand einkaufen, um sie dann bei höherem Stand wieder zu… …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • baissé — Baissé, [baiss]ée. part. Baissé contre terre. aller teste baissée. S en venir teste baissée, Se dit proprement de ceux qui vont hardiment au combat, & qui attaquent courageusement les ennemis. Il se dit aussi, De ceux qui se portent à faire… …   Dictionnaire de l'Académie française

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”